LA MISSION EN COACHING


premium website template for you

CADRE DE LA MISSION EN COACHING

En coaching, il importe que la coach soit garant du cadre de la mission. Dès lors, on parle souvent de posture de la coach qui est la manière dont la coach travaille et pratique son métier. Si en conseil et en formation, la professionnelle sera en posture haute sur le contenu et sur le cadre,
la coach est en posture haute sur le cadre, mais en posture basse sur le contenu : elle ne sait pas pour son client, elle l’accompagne pour savoir.

La coach doit savoir élaborer, poser, gérer et présenter les éléments du cadre à son coaché ou au prescripteur. Ces éléments du cadre répondent aux questions où ? quand ? comment ? quelles règles du jeu ? (valeurs et objectifs) ; lieux des séances ; prix de l’intervention ; temps/espacement, durée de séances ; profil du coach ; supervision ; coaching (demande, contrat et objectifs) ; règles du jeu (confidentialité, charte déontologique, séance de clôture, règles d’annulation de séance et de ponctualité).

Tous ces éléments du cadre sont exposés au client lors de la présentation du dispositif d’accompagnement en coaching.

LE DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT EN COACHING

cliquez sur le schéma pour agrandir...




Dispositif d'Accompagnement en Coaching :

les 5 phases d'un accompagnement de Coaching

Demande de coaching
→ En savoir plus    

Contrat coaching
→ En savoir plus    

Objectifs
→ En savoir plus    

Séances de Coaching
→ En savoir plus    

Evaluation en Coaching
→ En savoir plus    



LES OUTILS DE LA COACH

Au cours de la mise en œuvre de la méthodologie, la coach devra sélectionner parmi les outils ceux qu’il préfère et juge les plus efficaces, tout en développant au fil du temps une connaissance et une compréhension suffisante des approches.
Ce que l’on appelle « outils » consiste en des constructions théoriques ou pragmatiques, accompagnées de méthodes pratiques et de techniques susceptibles de provoquer et de pérenniser un changement. « Le principal outil, ce n’est pas le test X, le jeu Y, l’exercice Z ou la grille d’analyse T.
Le principal outil en coaching, celui qu’il doit connaître vraiment à fond, c'est le coach lui-même » (Moral & Angel, 2009).

La coach est son propre outil
L’un des outils très important pour la coach est la notion d’humilité en ne sachant pas pour l’autre. Un bon moyen d’entrer véritablement en relation est de partir du postulat que l’on ne sait pas (Demarquet dans Barreau, 2011). La coach n’est ni la formatrice, ni la conseillère. De ce fait, elle ne peut donc pas anticiper ou construire une méthodologie pour aider son client. Sa force est de savoir utiliser tous les éléments amenés par le coaché, de faire des liens entre des paroles, de repérer des contradictions, de « tricoter » du sens au fur et à mesure avec le fil apporté par le client (Bernhardt, Colnot & Vitry, 2011).

Quelques exemples d'outils travaillés en séance de coaching

Le Blason
→ En savoir plus    

La Courbe de Deuil
→ En savoir plus    

La Pyramide de Maslow
→ En savoir plus    

Les Niveaux de Recadrage
→ En savoir plus    


-->