CONSEIL – FORMATION – COACHING


Les atouts de chaque style d’accompagnement avec Humanum Coaching

La consultante La formatrice La coach
Passe un contrat
Est considérée comme « experte » parce qu’elle « sait » pour le client Est considérée comme « experte formatrice » parce qu’elle « forme » selon son domaine d’expertise Sait que les conseils apportés ou les formations dispensées sont « bons pour soi » à un instant T, mais pas forcément bons pour l’autre en fonction de sa personnalité, de son expérience...
Effectue un diagnostic technique ou organisationnel de la situation Effectue un programme de formation en fonction de la demande Effectue un diagnostic de la demande basé sur des aspects psychologique, psychosociologique ou/et organisationnel
Indique sa solution et ses conseils Forme selon sa solution et ses conseils Fait émerger la solution du client en fonction de son potentiel
Prend en compte le besoin professionnel du client Prend en compte l’interaction des besoins des autres clients stagiaires Prend en compte le besoin professionnel et la personnalité du client
Répond à la demande du client Forme en fonction de la demande du client Analyse la demande explicite et implicite du client
S’en tient au « contenu » évoqué par le client S’en tient au « contenu » évoqué par tous les clients stagiaires Prend en compte le contenu, le processus et le sens de la situation évoquée par le client
S’en tient aux besoins professionnels à un instant T S’en tient aux besoins de formation du client à un instant T Accompagne les besoins professionnels du client en lien avec sa personnalité
S’assure de la compréhension de la solution apportée par le client S’assure de la compréhension des apprentissages acquis par le client S’assure de l’émergence de ressources et de l’acquisition d’une autonomie par le client face à la situation

Conseil et formation avec Humanum Coaching

HUMANUM COACHING vous propose une offre de services dans différents domaines

Création d’entreprise : commerce ; marketing ; régime juridique ; statut social et fiscal ; obligations d’embauche ; management humain ; formalités d’entreprise ; relations clients-fournisseurs-créanciers
Développement d’activité : accueil qualité relation client ; aménagement de point de vente ; décoration de vitrine ; visite d’entreprise ; gestion des commandes et des stocks ; relation clientèle-fournisseur-créancier
Management humain : recrutement ; entretien d’embauche ; intégration ; entretien d’évaluation professionnelle ; réunion d’équipe ; délégation ; négociation ;
Développement personnel : communication de soi ; confiance en soi, estime de soi ; gestion des émotions ; gestion du stress ; assertivité
Relations interpersonnelles : communication non violente ; gestion des conflits ; relations difficiles en situation hiérarchique et non hiérarchique ;
Retour à l’emploi : valorisation de son parcours et de ses compétences ; aptitude à mieux parler de soi ; présentation de soi à l’oral et à l’écrit ; confiance et estime de soi ; préparation à l’entretien de recrutement ; adaptation de son C.V. à l’offre de marché de l’emploi ; amélioration de sa présence sur les réseaux professionnels et sociaux
Reconversion professionnelle : valorisation de son parcours et de ses compétences ; aptitude à mieux parler de soi ; présentation de soi à l’oral et à l’écrit ; confiance et estime de soi ; préparation à l’entretien de recrutement ; adaptation de son C.V. à l’offre de marché de l’emploi ; amélioration de sa présence sur les réseaux professionnels et sociaux
Recherche Premier emploi : valorisation de son parcours et de ses compétences ; aptitude à mieux parler de soi ; présentation de soi à l’oral et à l’écrit ; confiance et estime de soi ; préparation à l’entretien de recrutement ; adaptation de son C.V. à l’offre de marché de l’emploi ; amélioration de sa présence sur les réseaux professionnels et sociaux

Financement de ses actions de formation professionnelle

Compte personnel de formation

La formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale. Elle vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d'acquérir et d'actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

Afin de favoriser son accès à la formation professionnelle tout au long de la vie, chaque personne dispose dès son entrée sur le marché du travail et jusqu'à la retraite, indépendamment de son statut, d'un compte personnel de formation qui contribue à l'acquisition d'un premier niveau de qualification ou au développement de ses compétences et de ses qualifications en lui permettant, à son initiative, de bénéficier de formations. (Art. L.6111-1 du code du travail)

Catégories d’actions de formation

Parmi les actions de formation qui entrent dans le champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue, sont répertoriées :
- les actions d’adaptation et de développement des compétences des salariés ;
- les actions de promotion professionnelle ;
- Les actions d'accompagnement, d'information et de conseil dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprises agricoles, artisanales, commerciales ou libérales, exerçant ou non une activité. (Art. L.6313-1 du code du travail)

Libre choix de l’employeur

L'employeur est libre de choisir l'organisme de formation, enregistré conformément aux dispositions de la section 2 ou en cours d'enregistrement, auquel il confie la formation de ses salariés (Art. L.6351-1 du code du travail).

Le dialogue employeur/salarié renouvelé

Le choix d’une formation résulte d’un échange constructif entre salarié et employeur.
Un entretien professionnel est désormais obligatoire tous les deux ans. Il permet d’étudier les perspectives d’évolution professionnelle des salariés et de faire le bilan des formations déjà suivies. Tous les six ans, il prend la forme d’un bilan du parcours professionnel du salarié avec son employeur. Dans le cadre du compte personnel de formation, ce dialogue permet de trouver la formation qualifiante pour le salarié, qui soit la plus à même de profiter également à l’entreprise.

La personne au coeur du dispositif

Chaque salarié devient acteur de l’évolution de ses compétences, en partenariat avec son employeur. Pour le guider dans cette évolution, il peut à tout moment se faire accompagner par un opérateur du conseil en évolution professionnelle (CEP). Le compte personnel de formation (CPF) est désormais attaché à chaque individu et le suit tout au long de sa vie professionnelle. Il donne accès à des formations qualifiantes qui permettent d’acquérir des compétences répondant aux besoins des employeurs et en phase avec les secteurs d’activité les plus porteurs.

Accès direct sur Internet

Dès le 5 janvier 2015, chaque salarié pourra activer son compte personnel de formation sur le site moncompteformation.gouv.fr. Il y consultera, à l’avenir, librement le nombre d’heures acquises ou encore les listes de formations possibles.

Une formation qualifiante avant tout

Peuvent être suivies, dans le cadre du compte personnel de formation, les formations dites « qualifiantes » (conduisant à une qualification ou une certification, accompagnant la validation des acquis de l’expérience ou permettant l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences). Les listes officielles des formations accessibles seront consultables sur l’espace personnel du site moncompteformation.gouv.fr.

24 heures de formation chaque année

L’acquisition des heures de formation est proportionnelle au temps de travail.
Tout salarié à temps plein acquiert 24 heures par an pendant cinq ans, puis 12 heures par an pendant trois ans, jusqu’à ce que le plafond de 150 heures soit atteint. Les heures de formation acquises par le passé au titre du droit à la formation (DIF), non consommées au 31 décembre 2014, sont communiquées par l’employeur à son salarié. Elles peuvent être déposées sur le compte personnel de formation lors de l’inscription par le titulaire et pourront être utilisées jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour tous les salariés, tout au long de leur vie

Le compte personnel de formation est ouvert pour tous les salariés et demandeurs d’emploi, dès l’âge de 16 ans et jusqu’à la retraite. Le compte est attaché à la personne. Les droits acquis sont conservés tout au long de la vie professionnelle, même en cas de changement d’entreprise ou de chômage.

Libre utilisation hors temps de travail

Pendant le temps de travail, l’autorisation de l’employeur est nécessaire sur le contenu et le calendrier de la formation, sauf cas prévus par la réglementation.
En revanche, si la formation se déroule hors temps de travail, le salarié peut mobiliser son compte personnel de formation sans avoir à demander l’autorisation de son employeur.

Un conseil pour évoluer professionnellement

Avant de débuter un processus engageant, comme une formation ou une validation des acquis de l’expérience (VAE), le salarié peut faire appel au conseil en évolution professionnelle (CEP). Il permet de bénéficier d’entretiens gratuits et confidentiels avec des spécialistes de l’évaluation des compétences, de l’emploi et de la formation. Le salarié y est accompagné pour évaluer ses atouts, pour répondre à ses questionnements sur ses acquis et étudier ses possibilités d’évolution professionnelle.
Source : www.travail-emploi.gouv.fr (février 2015)

-->